La petite histoire d'Estelle Hédouin


Bac scientifique puis classe préparatoire littéraire, j’avais déjà du mal à me spécialiser! Fidèle spectatrice des débats politiques, pour les sujets de société abordés et la rhétorique, je prépare et « fais » Science Po. Une passion nouvelle pour le Vietnam m’emmène « sur le terrain » pour un stage au Courrier du Vietnam à Hanoi, puis sur des sujets de recherche sur la coopération décentralisée franco-vietnamienne. Constatant que cette politique publique n’avait pas encore rencontré son public, j’ai ainsi commencé à m’intéresser à la relation entre la notion d’intérêt général, les acteurs de la solidarité et le grand public et à la notion d’impact.

Ayant complété mon parcours par un DESS de Sciences Politiques, orienté Coopération Développement, à la Sorbonne, j’entre à la Fondation de France pour un stage de plusieurs mois à la Direction de la Communication et des partenariats, puis pour un emploi en tant que responsable de l’Observatoire de la générosité et du mécénat (devenu plus simplement Observatoire de la Fondation de France). Fabuleux poste d’observation, d’étude et d’interaction entre les acteurs de la philanthropie, je m’y construis une solide culture du secteur et un attachement durable à cette belle « maison », exigeante et professionnelle.

En 2001, c’est toujours en lien étroit avec la Fondation de France, en poursuivant les études de l’Observatoire en externe et en travaillant avec le service de relations internationales/urgences au moment où l’usine d’AZF explose à Toulouse, que je démarre ma petite histoire de consultante indépendante. J’avais 26 ans, c’était il y a 10 ans déjà!

Alternant mission sur le terrain ou étude sur dossier, seule ou en équipe, avec un passage formateur en agence de communication corporate, chez Meanings, chaque expérience a enrichi professionnellement les suivantes, chaque rencontre m’a enrichie humainement…